PLUME
PLUME

VKR - PLUME Lyrics

2
PLUME Music Video

PLUME Lyrics

Tous les jours énervé
Tirer des coups de pieds dans tout ce qui bouge
Des crachats à la gueule des gens
Des barrières pétées
Brûlant du désir d'une jeunesse survoltée
Déjà à l'époque
Je ne voulais pas qu'on m'mette dans un casier
Dans une boîte
Dans un cube fermé hermétiquement
Qui m'empêcherait de respirer
Et en même temps
Je voyais bien les gens se dire
Il va se calmer
Il finira par être sage
Être formaté
Mais non
Maintenant j'avance loin
Loin devant
Conscient de me perdre dans mes réflexions
Parfois intelligentes parfois stupides
Mais j'avance loin toujours plus loin
Et ceux qui ne m'ont jamais estimé je m'en tape
Je leur laisse contempler mon cul au loin
Loin à l'horizon loin devant
D'toute façon j'ai les autres
Ceux qui savent que mes pensées sont différentes
Que ma différence me laisse indifférent
Celle qui sait que mes nuits me hantent
Et qu'le moindre son pour moi est une musique
Comme mon sang qui bouillonne dans mes tympans
Comme le kick qui martèle mes sens
À la merci d'une plume sauvage
Mes sentiments sont anthropophages
J'ressens mon cœur comme une lune fragile
Lumineuse et magnifique
Et à la fois glaciale
Perdue dans le vide
Hors de la portée de la plupart des gens
Plus que je ne le voudrais la plupart du temps
Les moindres pensées sont obscures
Lorsque la lumière est éteinte
Et que les draps d'ton pieu collent à ton dos poisseux
À ruminer comme un con
À t'demander pourquoi tu te couches
Pourquoi tu veux dormir alors que tu sais
Que tu ne voudras pas te réveiller le lendemain
Que l'absence de rêve t'aura achevé
Mais bon tu t'lèves quand même
Bien obligé il faut payer le loyer
Alors tu t'lèves
Mort vivant ultrapolaire
Tu veux rire pleurer danser crier chanter courir
Sauter d'une falaise
Gravir des sommets
Explorer les fonds marins
Et faire l'amour sous un ciel nocturne glacé
Puis s'affaler dans l'herbe
Les yeux plongés dans les étoiles
Écouter l'autre respirer
S'faire engloutir par le temps
Laisser les sentiments parler dans un silence total
Ressentir que l'on n'est rien
Que l'on est tout
Ressentir que l'on est bien plus que nous
Et s'écraser contre la réalité
Ne plus ressentir les brins d'herbe contre sa peau
Ni le souffle du vent dans ses oreilles
Ni la paume de sa main contre la sienne
Se sentir vide
Comme un exosquelette indestructible
Pour masquer un être si fragile que c'en est indicible
À la merci d'une plume sauvage
Mes sentiments sont anthropophages
J'ressens mon cœur comme une lune fragile
Lumineuse et magnifique
à la fois glaciale
Perdue dans le vide
Hors de la portée de la plupart des gens
Plus que je ne l'voudrais la plupart du temps
À la merci d'une plume sauvage
Mes sentiments sont anthropophages
J'ressens mon cœur comme une lune fragile
Lumineuse et magnifique
À la fois glaciale
Perdue dans le vide
Hors de la portée de la plupart des gens
Plus que je ne l'voudrais la plupart du temps

Tous les jours énervé
Tirer des coups de pieds dans tout ce qui bouge
Des crachats à la gueule des gens
Des barrières pétées
Brûlant du désir d'une jeunesse survoltée
Déjà à l'époque
Je ne voulais pas qu'on m'mette dans un casier
Dans une boîte
Dans un cube fermé hermétiquement
Qui m'empêcherait de respirer
Et en même temps
Je voyais bien les gens se dire
Il va se calmer
Il finira par être sage
Être formaté
Mais non
Maintenant j'avance loin
Loin devant
Conscient de me perdre dans mes réflexions
Parfois intelligentes parfois stupides
Mais j'avance loin toujours plus loin
Et ceux qui ne m'ont jamais estimé je m'en tape
Je leur laisse contempler mon cul au loin
Loin à l'horizon loin devant
D'toute façon j'ai les autres
Ceux qui savent que mes pensées sont différentes
Que ma différence me laisse indifférent
Celle qui sait que mes nuits me hantent
Et qu'le moindre son pour moi est une musique
Comme mon sang qui bouillonne dans mes tympans
Comme le kick qui martèle mes sens
À la merci d'une plume sauvage
Mes sentiments sont anthropophages
J'ressens mon cœur comme une lune fragile
Lumineuse et magnifique
Et à la fois glaciale
Perdue dans le vide
Hors de la portée de la plupart des gens
Plus que je ne le voudrais la plupart du temps
Les moindres pensées sont obscures
Lorsque la lumière est éteinte
Et que les draps d'ton pieu collent à ton dos poisseux
À ruminer comme un con
À t'demander pourquoi tu te couches
Pourquoi tu veux dormir alors que tu sais
Que tu ne voudras pas te réveiller le lendemain
Que l'absence de rêve t'aura achevé
Mais bon tu t'lèves quand même
Bien obligé il faut payer le loyer
Alors tu t'lèves
Mort vivant ultrapolaire
Tu veux rire pleurer danser crier chanter courir
Sauter d'une falaise
Gravir des sommets
Explorer les fonds marins
Et faire l'amour sous un ciel nocturne glacé
Puis s'affaler dans l'herbe
Les yeux plongés dans les étoiles
Écouter l'autre respirer
S'faire engloutir par le temps
Laisser les sentiments parler dans un silence total
Ressentir que l'on n'est rien
Que l'on est tout
Ressentir que l'on est bien plus que nous
Et s'écraser contre la réalité
Ne plus ressentir les brins d'herbe contre sa peau
Ni le souffle du vent dans ses oreilles
Ni la paume de sa main contre la sienne
Se sentir vide
Comme un exosquelette indestructible
Pour masquer un être si fragile que c'en est indicible
À la merci d'une plume sauvage
Mes sentiments sont anthropophages
J'ressens mon cœur comme une lune fragile
Lumineuse et magnifique
à la fois glaciale
Perdue dans le vide
Hors de la portée de la plupart des gens
Plus que je ne l'voudrais la plupart du temps
À la merci d'une plume sauvage
Mes sentiments sont anthropophages
J'ressens mon cœur comme une lune fragile
Lumineuse et magnifique
À la fois glaciale
Perdue dans le vide
Hors de la portée de la plupart des gens
Plus que je ne l'voudrais la plupart du temps

Writer(s): Yoann Maillard
Copyright(s): Lyrics © DistroKid
Lyrics Licensed & Provided by LyricFind

Post your Interpretation

Attach an image to this thought

Drag image here or click to upload image

The Meaning of PLUME

Be the first!

Post your thoughts on the meaning of "PLUME".

Lyrics Discussions

1

529

1

21
Hot Songs
Recent Blog Posts